moked/מוקד

il portale dell'ebraismo italiano

BECHOL LASHON 50 ans après, les livres juifs rares sauvés des inondations vont être exposés

florenzeJTA*

Une exposition majeure qui ouvrira ses portes cette semaine permet de découvrir des centaines d’objets appartenant au patrimoine culturel juif qui avaient été endommagés par les inondations dévastatrices de 1966 à Florence et qui ont été restaurés pour retrouver leur état originel.

L’exposition, “Et quand l’eau s’est retirée”, ouvrira jeudi à la Bibliothèque Nationale Centrale de Florence.

Elle permettra de découvrir des livres juifs rares, des documents, des archives et des objets judaïques, certains d’entre eux datant de plusieurs siècles, qui avaient été endommagés lorsque le fleuve Arno était sorti de son lit les 3 et 4 novembre 1966.

“Après 50 ans, nous avons été en mesure de rendre à notre ville un patrimoine fondamental qui a été restauré. Il est témoin de l’attachement de la communauté juive à la tradition et à l’histoire de Florence”, a expliqué Renzo Funaro de la Fondation du Patrimoine culturel Juif, qui a coordonné l’initiative aux côtés d’un représentant de la Bibliothèque Nationale.

Cette exposition entre dans le cadre d’une série d’événements marquant le 50e anniversaire des inondations de 1966 qui avaient dévasté la cité et gravement endommagé des centaines de milliers de livres, de tableaux et autres objets alors exposés dans les musées, bibliothèques, églises et collections privées de Florence.

Parmi toutes ces raretés endommagées qui témoignaient du patrimoine juif, 95 rouleaux de Torah – dont trois seulement ont pu être sauvés, 15 000 livres, dont 8 000 seulement ont pu être restaurés, ainsi que des centaines d’objets rituels, de meubles et de textiles.

*The Times of Israel Français 23.10.2016