moked/מוקד

il portale dell'ebraismo italiano

BECHOL LASHON Français – Pas d’antisémitisme dans le slogan entonné par des supporters de football, selon un juge italien

di segniJTA*

Un magistrat italien a jugé que des supporters de football qui avaient entonné un slogan comportant le mot « Juifs » n’avaient pas tenu un discours de haine, ce qui a suscité une réponse furieuse de la part de la communauté juive.

Dans une lettre adressée au ministre italien de la Justice, Andrea Orlando, la présidente de la communauté juive de Rome, Ruth Dureghello, a déclaré que le jugement émis au début du mois établissait « indubitablement un précédent alarmant pour la justice » en Italie qui, « dans son essence, légitime l’utilisation de l’adjectif ‘Juif’ de manière désobligeante et raciste, et, dans tous les cas, en fait un instrument de dérision autorisé durant les événements sportifs ».

Selon les médias d’information, Orlando avait indiqué qu’il se pencherait sur le dossier.

La présidente de l’Union des Communautés juives italiennes, Noemi Di Segni, a elle aussi émis un courrier de protestation en direction des autorités du football.

L’affaire remonte au mois de mars 2013, lorsque deux supporters de l’équipe de la Lazio avaient été filmés durant un match opposant leur formation au Catania chantant « giallorosso ebreo », ce qui signifie « Juif jaune et rouge » – un slogan dirigé apparemment directement contre l’équipe de Catania.

Le slogan faisait référence à l’adversaire de la Lazio, le Roma, dont les couleurs sont le jaune et le rouge.

Dans son jugement, le magistrat, Ezio Damizia, a blanchi les deux individus des accusations d’incitation et de haine raciale, affirmant que l’expression « giallorosso ebreo » visait simplement à « ridiculiser l’équipe opposée » et tombait dans le contexte de la « rivalité sportive de longue date entre la Lazio et le Roma ».

Les supporters de la Lazio sont réputés pour leurs comportements antisémite et raciste.

Quelques semaines avant cet incident survenu en mars 2013, les autorités responsables du football européen avaient sanctionné la Lazio pour comportement antisémite de ses fans, avec une interdiction de stade pour un match.

*Times of Israel Français, 12.02.17