La Biennale de Jérusalem, exposition de valeurs incontournables

Du Musée d’Art Juif Italien Umberto Nahon au Musée des Terres de la Bible, la sixième Biennale de printemps en cours à Jérusalem (10 mars – 29 avril) compte plus de vingt sites. Elle se trouve partout dans la capitale israélienne avec d’expositions, d’installations et de rencontres dédiés à l’art contemporain. La Biennale était prévue en automne mais a été postposée : ” On a choisi le début du mois juif d’Adar Bet (10 mars) comme date de la nouvelle ouverture en souhaitant que c’est un tournant, un moment d’espoir. Notre défi est de maintenir la coopération avec le monde de l’art international.
Un défi plus grand et important que jamais “, a commenté Rami Ozeri, directeur de la Biennale. L’expression juive Tzon Barzel, qui signifie littéralement Troupeau de fer, conduit cette édition : la phrase, explique Ozeri, est tirée de la Mishna (un des textes fondamentaux du judaïsme) et ” fait référence aux biens inaliénables que les femmes apportent en dot dans le mariage, mais, aujourd’hui en particulier, rappelle les valeurs inviolables et incontournables de la culture juive et israélienne “. De cette suggestion se sont inspirés les artistes et conservateurs, continue-t-il, pour proposer et identifier leurs propres principes inaliénables.
Un exemple est “Fils”, inaugurée au Musée Nahon: il s’agit d’une exposition où des œuvres textiles réalisées au cours des siècles par des femmes juives italiennes sont présentées côte à côte d’installations d’artistes contemporaines. Comme l’expliquent-ils au musée, plusieurs ouvrages en exposition sont « réalisés en réutilisant de tissus provenant de vêtements à usage domestique, transformant de cette manière des produits de la vie quotidienne en objets sacrés ».

(Photo de Yair Medina)

Traduction de Marta Gustinucci, révisée par Francesca Galiazzo, étudiantes à l’École Supérieure de Langues Modernes pour les Interprètes et les Traducteurs de l’Université de Trieste, stagiaires dans le bureau du journal de l’Union des communautés juives d’italiennes – Pagine Ebraiche.